La méthode

Le WCS (Warfare Combat System) comporte un panel d’exercices ludiques, parfaitement calibrés pour travailler en synergie. On y retrouve des techniques spécifiques de méditations, postures, step,  pieds poings, self défense, sparring… Les fondements  sont conservés durant chaque exercice, ce qui permet d’accentuer les bénéfices. En pratiquant de façon régulière, des progrès rapides apparaissent, apportant une connaissance et une maîtrise beaucoup plus aiguisée de son corps et son esprit.

 
 
De plus, cette méthode et ses bénéfices ne se limitent pas seulement au cadre des arts martiaux et du sport, elle s’intègre aussi parfaitement dans la vie quotidienne. Grâce à ses ses bases profondes, elle apporte naturellement au corps une meilleure posture, souplesse, sensitivité et coordination.
 
 
 

Historique

Le Warfare Combat System a été fondé en 2012 par maître DK Yoo, il s’agit d’une synthèse extraite de sa grande expérience des arts martiaux et sports de combat, ses recherches en science médicale, ainsi que ses pratiques avancées en méditation. Son objectif ? Trouver le moyen idéal de contrôler son mental et son corps. Les premiers séminaires ont eu lieu en Corée du sud et s’adressaient aux forces spéciales. Vers 2015 certaines vidéos de ces démonstrations font le tour du web, avec des millions de vues.

 
 

Suite à cela, Le WCS commence à s’ouvrir au grand public et à l’international, avec notamment un des premiers séminaire organisé en France en novembre 2016. DK Yoo démontre aux participants des capacités hors normes, mais surtout, une méthode unique et accessible à tous. S’en suivra une popularité qui ne cesse de croître jusqu’à  aujourd’hui, avec de nombreux séminaires tout autour du monde.